Le mal de l’altitude est plus ou moins réglé et quand je vois les nouveaux arrivants , j’éprouve de la compassion: j’avais la même tête hier !!! J’ai enfin fait connaissance avec les deux DJ’s du collectif Random , nous parlons beaucoup musique, clips, graphisme et c’est un régal de traverser la ville en leur compagnie: ils décryptent les influences esthétiques des auto-collants sur les bus , et bien ils reproduisent les tissages ancestraux de chaque clan et toc! c’est comme les tartans écossais quoi! Bon c’est pas tout ça mais je suis venue faire de la radio, direction le studio Random!